Mercredi 30 septembre 2020 – IgnisDIARY

Et le mois de septembre est passé, ce qui ne signifie pas seulement que nous devons rembourser le loyer et les services publics, mais aussi que nous nous tournons de plus en plus vers cet hiver. Ils disent qu’il y aura un autre verrouillage mais je ne pense pas que ce soit plausible, j’espère en tout cas que non car il serait très difficile de le rouvrir. Je sors du lit de plus en plus fatigué, peut-être parce que je dors environ trois ou quatre heures par nuit.

Je pense que c’est de ma faute parce que je devrais m’endormir plus tôt, mais il y a tellement de choses à faire quand on revient du travail qu’il semble mauvais de sauter directement dans le lit. Pour l’instant, je résiste aussi à la douleur dans mon dos qui ne s’en va pas, un autre mois a passé et je ne peux pas m’en remettre. Je me demande si je m’en remettrai un jour, je doute que ce soit une chose temporaire après quatre mois.

Il y a peu à dire, la vie est consommée au travail et dans la résolution des problèmes quotidiens. Maintenant que j’ai rétabli un horaire normal, je vais travailler environ soixante-six heures par semaine, six jours par semaine, je dois profiter de chaque instant minimum, je ne peux pas abandonner. Je suis particulièrement touché par les personnes qui se plaignent du soi-disant travail intelligent. Je serais heureux de faire une heure de sieste de temps en temps dans mon lit à la maison.

Je ne me souviens de rien d’autre à ajouter. Mon cerveau est assez étouffé.


Laisser un commentaire