fbpx

Réflexion s’asseyant sur le divan

Aujourd’hui, je suis ici, assis sur le canapé, réfléchissant avec l’ordinateur portable sur ma jambe droite. Je suis en pause pour le déjeuner. J’ai décidé de consacrer ces quelques minutes de temps libre à l’écriture de quelques réflexions. J’ai aussi besoin de prendre un peu de temps pour moi sans me sentir obligé de faire quelque chose.

J’ai pris tellement d’engagements avec moi-même que je ne peux pas trouver un moment de la journée que je peux faire ce que je veux et se détendre. Il se peut que je vieillisse. Quand j’étais jeune, des gens plus âgés que moi m’ont dit que ce serait différent à un certain âge. Même si je savais, je ne savais pas à quel point c’était vrai.

Je ne suis même pas sûr de vouloir publier cette page. Pour le moment je me détends et j’écris. Je ne pense pas que je vais avoir le temps de corriger mon texte alors j’espère que je me pardonne si je fais quelques erreurs de grammaire. Je sais que tu lis et que tu ris ! Je te parle!

Le temps passe vite, vingt minutes se sont écoulées depuis que je me suis assis sur le canapé. Je sais que le temps écoulé à partir du niveau de charge de mon ordinateur portable. Il est étonnant que dans l’année 2017, les fabricants continuent de construire des ordinateurs portables avec la batterie qui dure si peu. Je pense qu’ils l’appellent portable juste parce qu’ils sont faciles à transporter (parfois).

J’espère que les fabricants vont un jour construire des «ordinateurs portables utilisables». Un jour, je vais écrire un commentaire sur mon ordinateur portable, alors peut-être le fabricant de lecture qu’il voudra envisager l’idée d’accroître l’autonomie.

Ce soir, après le travail, je vais faire les pâtes « matriciana ». C’est une bonne recette, peut-être un jour, si je trouve un peu de temps, je vais aussi écrire la recette. Bien sûr, je ne mange pas si bien tous les soirs. Aujourd’hui, j’ai quelques amis mes invités au dîner.

Avez-vous remarqué que nos vies sont conditionnée par le travail que nous faisons? Tu vas dire, c’est normal. Mais je vous dis que la vie ne doit pas seulement être le travail, nous gaspillons les «meilleurs» moments de la journée de travail. Tu te rends compte qu’on n’a qu’une vie ? Quoi qu’il en soit, que pouvons-nous faire? Peut-être qu’une fois, il y a longtemps, la vie était plus difficile, mais je suis toujours convaincu que, même si c’était difficile, à certains égards, c’était beaucoup plus agréable.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.