Chat American Wirehair

Le chat à poil dur américain est né par hasard en Amérique en 1966.  Adam était le nom de ce chaton qui avait un détail unique, la fourrure, qui était dure et bouclée, plus proche de celle d’un mouton que d’un chat. Il est né dans une portée d’American Shorthair. Ce spécimen a été apporté à un éleveur, Joan O’Shea, qui l’a accouplé avec une femelle American Shorthair de la même portée, afin de fixer cette mutation. Et c’est ainsi que cette race a vu le jour.

Elle est souvent définie comme l’une des races dites « rustiques », c’est-à-dire celles qui descendent des chats communs et qui, par conséquent, ont une construction robuste et une taille moyenne. C’est une race très connue aux États-Unis, mais presque totalement inconnue dans le reste du monde. C’est dommage, car ce chat a un caractère très doux, docile et affectueux.

Caractère du chat à poil dur américain

Les chats américains à poil dur sont des compagnons très agréables. Ils sont connus pour leur nature affectueuse. Ils aiment tellement les câlins et les caresses que leur demande d’attention est parfois impérieuse. C’est un chat très vif, athlétique et vif, il aime jouer et s’amuse beaucoup à se cacher dans les endroits les plus inaccessibles de la maison et si vous en avez l’occasion dans le jardin. Il a besoin de structures qui satisfont son besoin de se déplacer, donc chez lui il est bon de lui fournir quelques accessoires qui peuvent le faire grimper. La meilleure chose pour lui serait un jardin sûr où il pourrait courir et grimper. Mais attention, c’est un grand chasseur, surtout de souris, il peut donc vous apporter de petits cadeaux qui ne sont pas les bienvenus.

Il aime aussi le confort de la maison, il s’adapte donc très bien même dans un appartement, et est recommandé à tous, aussi bien aux personnes âgées qu’aux enfants avec lesquels il a une relation unique car il aime beaucoup jouer. Mais de temps en temps, il désire le respect et la tranquillité et un espace à lui où il peut se retirer quand il veut être seul.  Il est capable d’apprendre de nombreux jeux, notamment des jeux d’adresse qui lui permettent de développer son intellect et ses capacités.

Avec les autres animaux domestiques, il a tendance à être un peu maître, mais dans l’ensemble, la cohabitation est bonne avec les chats et les chiens. Avec les étrangers, il est sociable et curieux. Même s’il préfère la compagnie de la famille, c’est un chat qui, même seul, est parfaitement capable de s’occuper et de trouver quelque chose à faire.

Apparition du chat à poil dur américain

Le chat à poil dur américain est un félin de taille moyenne. Le poids varie de 6 à 8 kilos pour le mâle, quelques kilos de moins pour la femelle. Ses os sont assez gros, mais il est bien proportionné et robuste. Très similaire à l’American Shorthair, à l’exception du poil dur et hérissé, qui rappelle le poil du chien de la race Fox Terrier.

La queue et les pattes sont de longueur moyenne, la tête est arrondie avec des oreilles larges à la base, grandes et bien espacées. Les yeux sont grands et arrondis et la couleur varie en fonction de la couleur du pelage.

Comme nous l’avons déjà dit, c’est le poil de son manteau qui caractérise cette race. Il est formé de 3 couches, la couche de couverture, la couche secondaire et la sous-couche.  Il est rugueux, épais et volumineux (chaque cheveu est frisé ou bouclé), formant de petites boucles aux extrémités. Une curiosité : les moustaches sont également ondulées.

La couleur des cheveux de l’American Wirehair, il n’y a aucune restriction en ce qui concerne les nuances, les stries ou les taches, ils peuvent être unicolores, tigrés, bicolores et tricolores.

Soins et santé du chat à poil dur américain

En général, ce chat est assez robuste et n’a pas de maladies spécifiques. Il a une très longue espérance de vie, la moyenne est de 20 ans, il est donc facile pour lui de vivre encore plus longtemps. Elle a une peau assez délicate et souffre parfois de problèmes de peau comme la dermatite, il faut donc lui donner une alimentation adéquate, riche en vitamines et en minéraux. En ce qui concerne le nettoyage de son pelage, il est plus délicat qu’il n’y paraît, c’est pourquoi il doit être traité avec soin, brossé au moins une fois par semaine et, comme cette race a une peau délicate et grasse, il serait souhaitable de la baigner régulièrement, c’est-à-dire au moins une fois par mois.


Laisser un commentaire