Chat de Somalie


Le chat somali est un beau spécimen d’Abyssin à poil long. Aussi appelé fox-cat pour sa queue qui ressemble beaucoup à celle d’un renard, c’est un chat pas très connu mais qui suscite peu à peu beaucoup d’intérêt en raison de sa fourrure douce, volumineuse et avec la caractéristique que dans une alternance de différentes bandes de clair et foncé de chaque poil, produit des reflets brillants et vibrants.

Son origine est un peu incertaine, il vient sûrement d’un Abyssin mais croisé avec des chats à poil long, on pense Persan, et initialement dans l’élevage n’a pas été vraiment considéré lorsque dans une portée d’Abyssins est né de temps en temps un spécimen à poil long. Le gène du poil long chez ces chats étant récessif, très peu sont nés et ont été rejetés. Ce n’est qu’en 1967 qu’a commencé un programme d’élevage de chats abyssins à poils longs aux États-Unis et pour le diversifier de l’Abyssinien a été appelé Somali pour la proximité de la Somalie à l’actuelle Ethiopie, qui avant a été appelé Abyssinie. Mais nous devons aller en 1972 pour avoir la première portée officielle de chats somaliens.

Caractère du chat somalien

Le caractère du chat somali est le même que celui de l’abyssin, c’est-à-dire vif et sociable. Il n’est pas considéré comme un chat purement d’appartement car il a besoin de bouger, de courir et de rester à l’air libre. Il est exubérant et hyperactif, mais aussi câlin et très attaché à son humain, qu’il a tendance à suivre partout. Comme tempérament, il est plutôt indépendant et il doit être habitué dès son jeune âge à obéir à un minimum en utilisant aussi un peu de poignet, car il a tendance à faire ce qu’il veut. Elle a un peu trop tendance à éviter les reproches et à faire des bêtises, mais ensuite à se faire pardonner avec de riches effusions et ronronnements.

Il est considéré comme un parfait voleur car il a tendance à s’emparer de la nourriture dans les casseroles, les assiettes et tout ce qui est laissé sans surveillance à la moindre distraction des humains. Ce chat est un chasseur confirmé, il serait donc utile qu’il dispose d’un jardin sécurisé où il pourrait chasser des souris, des insectes et des papillons.

Le chat somali ne supporte pas la solitude, c’est pourquoi il est bon, si vous n’êtes pas souvent à la maison, de prendre un autre chat de la même portée avec lequel il s’entendra sûrement bien, alors qu’il aura plus de mal avec les autres chats, étant un félin dominant. Une amitié intéressante peut également se nouer avec un chien, si vous lui offrez un endroit tranquille où se réfugier lorsqu’il est fatigué de jouer. Il est très intéressé par ce qui se passe autour de lui et veut y prendre une part active. Il est un grand sauteur et aime les endroits élevés, en fait, dans la maison, on le trouve souvent sur les meubles les plus hauts ou les tringles à rideaux.

Il ne convient pas aux personnes âgées car il est trop exubérant, avec les enfants il va mieux mais il doit se sentir à l’aise avec eux, sinon il a tendance à les éviter. Il est curieux avec les étrangers, il s’approche donc d’eux et jouer avec lui est le meilleur moyen de se faire des amis.


Apparence du chat somali

Régal est l’appellation qui vient à l’esprit quand on regarde ce chat. A le voir, le chat somali avec ce regard fier et intense et ces mouvements élégants et fluides vous fait penser à un félin sauvage, mais c’est un beau chat domestique. C’est un chat de taille moyenne, le mâle pèse généralement environ 5 kilogrammes, la femelle un peu moins. C’est un chat agile et gracieux avec une musculature robuste.

La tête a des caractéristiques douces et un profil légèrement incurvé.  Les oreilles sont plutôt grandes, larges à la base, légèrement arrondies à l’extrémité. Les yeux sont très beaux, en forme d’amande, obliques, vifs et expressifs, allant de l’ambre, au doré, au vert et ont un contour sombre qui les met encore plus en valeur.

Les pattes sont longues et fines, bien proportionnées, avec des pieds petits et ovales. La queue est assez longue avec un poil long et très épais et se termine généralement par un panache à pointe sombre.

Enfin, c’est la robe qui distingue le chat somali de l’abyssin. Le poil est long, lisse et très doux, il a un tipping particulier avec 3 ou 4 stries de couleur pour chaque couche dont la base est toujours plus claire et s’assombrit en atteignant la pointe. Les couleurs les plus appréciées sont la base abricot et les nuances noisette et marron foncées, mais on les trouve aussi dans d’autres couleurs comme le lièvre, le bleu, la cannelle et le cerf, mais aussi le fauve et l’argenté, même si c’est plus rare.

Soins et santé du chat somalien

En ce qui concerne l’entretien de son pelage, il est plutôt simple. Comme il est pratiquement dépourvu de sous-poil, il en perd très peu, sauf lorsqu’il mue. Une brosse deux fois par semaine suffit donc pour qu’il soit toujours lisse et doux.

Cette race jouit d’une excellente santé et n’est pas sujette à des pathologies particulières, étant dépourvue de sous-poil elle est sensible au froid, il est donc préférable de ne pas la sortir les jours d’hiver. Il est très actif et a donc besoin de plus de nourriture qu’il ne devrait, mais il faut toujours le contrôler car il a tendance à manger beaucoup plus que ce dont il a besoin.


Il est possible de laisser un commentaire en tant qu'utilisateur enregistré du site, accédant par les réseaux sociaux, compte wordpress ou en tant qu'utilisateur anonyme. Si vous souhaitez laisser un commentaire en tant qu'utilisateur anonyme, vous serez informé par courrier électronique d'une réponse possible uniquement si vous saisissez votre adresse électronique (facultatif). L'inclusion de toute donnée dans les champs de commentaires est totalement facultative. Toute personne qui décide de saisir des données accepte le traitement de celles-ci pour les finalités inhérentes au service ou la réponse au commentaire et aux communications strictement nécessaires.


Laisser un commentaire