Chat des forêts norvégiennes

L’origine du majestueux chat des forêts norvégiennes se retrouve même chez les Vikings, qui le considéraient comme sacré. Ils le gardaient à la maison ou même le transportaient sur leurs bateaux car c’était un excellent chasseur de souris. Il existe de nombreuses légendes où l’on peut trouver cette race particulière de chat. On dit que le dieu Thor a soulevé un grand spécimen pour prouver sa force et que la déesse de la fertilité Freia, a fait le tour du monde à la recherche de l’amour sur un char tiré par ces chats musclés. C’est un animal très apprécié pour sa majesté et son élégance et pour sa nature très sociable. C’est un grand chasseur qui n’a pas peur du froid, de la neige et de la boue. Le Norvégien dégage une impression de force, de tranquillité et d’équilibre.

Personnage

Malgré sa taille, c’est un animal calme et paisible et malgré son apparence fière et sauvage, il peut être très fidèle à son maître. C’est aussi une race très sociable avec sa propre espèce et même avec les chiens et autres petits animaux. C’est un chat intelligent, affectueux et joueur. Il peut ouvrir sans effort les portes et parfois même les réfrigérateurs, s’entend bien avec les enfants et n’aime pas être souvent seul, il a besoin d’attention et de séances de jeu quotidiennes. Il n’arrache jamais ses ongles ou ses morsures, sauf pour s’amuser et très doucement. Il n’est pas seulement fait pour la vie en appartement, il a besoin de grimper, de courir et de se déplacer. Un jardin sûr d’où il ne peut pas sortir est donc son habitat naturel pour ses loisirs, mais il aime aussi la vie confortable et chaleureuse à la maison. Contrairement à d’autres félins qu’il aime l’eau, un bassin peut le divertir seul et il est enchanté de voir un filet d’eau sortir du robinet. Elle a une voix mélodieuse et douce et peut très bien la moduler pour lui faire comprendre ses exigences, que ce soit pour jouer, manger ou se faire dorloter. En Europe du Nord, où il est le plus connu, il est également appelé « chien-chat » en raison de sa ressemblance avec le chien. S’il y est habitué dès son plus jeune âge, il peut être porté en laisse. Il est un peu timide avec les étrangers mais très enclin à se faire facilement des amis.

L’attente et les soins

Le chat des forêts norvégiennes est l’un des plus grands chats domestiques, avec le Maine Coon. Il peut peser jusqu’à 8-9 kilogrammes et la femelle environ 5,5 kilogrammes.  Il est long, de constitution robuste avec des pattes arrière plus hautes que les pattes avant. Les doigts sont larges et palmés pour faciliter les mouvements dans la neige. De longues touffes de poils enrichissent le bord externe du museau, jusqu’à ce qu’il descende sous les joues en formant sur la poitrine un col épais semblable à une grosse barbe appelée gorget. Pour cette raison, il semble avoir une crinière très épaisse. Il peut être bicolore, tricolore, uniforme. En fait, pour cette race, il n’y a pas de manteaux non autorisés dans les couleurs. Les oreilles sont grandes et pointues, avec d’épaisses touffes de poils à l’intérieur. Son poil est hydrofuge, c’est aussi pour cette raison que c’est un chat qui aime particulièrement l’eau. Il perd très peu de cheveux et pour le soigner, il suffit de le brosser deux ou trois fois par semaine. C’est une race naturelle donc très robuste et saine, mais la sélection des éleveurs doit être très scrupuleuse car ils peuvent développer des maladies héréditaires. Son régime alimentaire n’est pas très strict, ce n’est pas un chat qui a tendance à trop manger et il se contente aussi bien de croquettes que de poisson et de viande. La seule chose à ne pas lui donner, c’est du riz, car il peut déclencher des réactions allergiques même très fortes. Cette race a une très longue espérance de vie, allant de 14 à 16 ans et même plus.

Toutes les races de chats


Laisser un commentaire