Chausie Cat

Le chat Chausie est né du désir de certains éleveurs américains d’avoir un chat ayant l’apparence d’un chat de jungle sauvage, avec le caractère d’un chat domestique.  Vers les années soixante du siècle dernier, est né le premier Chausie, qui est un chat hybride, issu du croisement entre un chat domestique et un chat sauvage originaire de certaines régions d’Asie centrale, d’Afrique et du Moyen-Orient, appelé Chaus. Les éleveurs travaillent encore sur ses caractéristiques afin de le faire ressembler de plus en plus au chat sauvage, c’est pourquoi il a été croisé avec des Abyssins, des chats du Bengale et des chats domestiques sans pedigree à l’aspect sauvage, étant le chat sauvage très difficile à trouver.

Personnage du chat de Chausie

Le chat Chausie est un félin très vif et actif. Elle est sociable mais s’attache beaucoup à son propriétaire avec lequel elle établit une relation unique et particulière. Il ne supporte pas la solitude et a constamment besoin de la compagnie des humains ou d’autres chats, et même d’un chien s’il y est habitué dans son enfance. Cependant, cette race ne convient pas à tout le monde ; elle est toujours vivante et hyperactive, parfois agitée et exubérante, elle a donc besoin d’un humain qui a du temps à lui consacrer.

Il aime le plein air, l’escalade et la course, c’est pourquoi il ne convient pas de vivre uniquement dans un appartement, d’autant plus que, étant de grande taille, les petits espaces le conditionnent beaucoup. Il aime cependant aussi le confort et la chaleur d’une maison, à la mauvaise saison. C’est donc un chat assez exigeant. Il convient à de nombreuses familles, même avec des enfants, car il aime beaucoup jouer. Il ne convient pas aux personnes seules ou âgées car il a besoin de se défouler en grimpant, en courant et en marchant aussi avec la laisse.

Mais il ne faut pas oublier qu’il y a un peu de sauvage dans son ADN, il a donc besoin de liberté et ne supporte guère les contraintes. C’est un formidable chasseur et s’il est libre dans un jardin, c’est l’activité à laquelle il passe le plus clair de son temps, apportant au maître des « cadeaux » pas toujours désirés. Et il est à contrôler très bien en plein air car son désir de liberté et sa curiosité l’amènent à s’éloigner de chez lui.

Apparition du chat de Chausie

Le chat Chausie est un grand félin, le mâle peut peser même 15 kilos, mais nous connaissons des spécimens beaucoup plus lourds. Elle est athlétique et musclée, mais mince et longue, harmonieuse et bien proportionnée.  Les longues pattes, avec une structure osseuse moyenne, soulignent la capacité du chat à courir et à sauter.   La queue est légèrement courte.

La tête forme un triangle et les yeux sont ovales et proches les uns des autres et peuvent être dorés, jaunes, verts ou noisettes. Les oreilles sont larges à la base et dotées de touffes de poils plus longues à l’extrémité. Le pelage est court et épais et varie du noir au brun en passant par l’argent. C’est la seule race à avoir du noir et de l’argent en plus des autres couleurs, c’est-à-dire que chaque pelage est composé de trois quarts de noir et d’un quart d’argent.  Un autre type de pelage n’est pas uniforme mais présente des stries où le marron et le noir alternent sur chaque poil individuel. Il a un sous-poil épais et doux.

Soins et santé du chat Chausie

Ce chat a une durée de vie assez longue, son espérance de vie est de 15 à 18 ans. C’est une race assez saine, mais beaucoup dépend de son alimentation car elle est plus sensible à certains problèmes intestinaux, de nombreux chats sont intolérants au gluten et ne supportent pas les croquettes industrielles. L’idéal serait de le nourrir avec de la viande crue, mais celle-ci doit être d’excellente qualité car elle expose l’animal à des risques d’infection.  Par ailleurs, les aliments humides, même industriels, à condition qu’ils soient d’excellente qualité, ont l’avantage de favoriser l’hydratation. Il faut cependant essayer de lui donner une alimentation contrôlée car il est toujours très affamé et a donc tendance à manger plus que ce dont il a besoin.

Une des raisons pour lesquelles cette race ne s’est pas encore répandue est que la plupart des mâles naissent stériles, donc la reproduction se déroule difficilement.

Les cheveux ne posent pas de problèmes particuliers, ils perdent une quantité minimale, à l’exception de la période de mue et il suffit de les brosser une fois par semaine.


Laisser un commentaire