fbpx

Recettes typiques de plats de Florence


C’est l’une des plus anciennes cuisines italiennes régionales et beaucoup de ses plats conservent encore les recettes originales. Peut-être la recette florentine la plus célèbre au monde est le steak florentin classique. Mais les recettes bien connues sont aussi le bouillonnement, la lamproie et bien d’autres.

L’apéritif florentin classique est composé de croûtons tels que croûtons noirs, croûtons de tomates et de champignons, viandes de viande souillée et fromages mélangés.

Commençons par les premiers plats.

Ribollita Ribollita

Nécessaire pour l’ébullition pour 4 personnes

  • 300 grammes de pain toscan (sans sel) peut-être au moins 2 ou 3 jours.
  • 1 oignon rouge
  • 3 côtes de céleri
  • 4 carottes moyennes
  • 700 grammes de haricots cannellini
  • 2 gousses d’ail
  • 4 pommes de terre
  • 1 botte de chou frisé
  • 150 grammes de fente déjà cuit
  • la moitié d’un chou
  • 2 c. à soupe de pâte de tomate
  • 2 tomates mûres
  • thym, sel, poivre et huile d’olive juste assez.
  • 1 brin de romarin

Préparation de l’ébullition

Les haricots Cannellini doivent être séchés et trempés pendant au moins 24 heures avant la préparation. Il y a encore des haricots cannellini bouillis sur le marché.

Cependant, qu’ils soient utilisés après le trempage de 24 heures, ou les en conserve, ils doivent être mis dans une casserole assez grande avec un couple de cuillères à soupe d’huile d’olive, la gousse d’ail pelée et écrasée et le brin de romarin. Ajouter de l’eau à ce point jusqu’à ce que les haricots soient couverts et cuire pendant au moins une heure avec un couvercle, en ajoutant un peu d’eau si nécessaire.

À la fin de la cuisson, ajouter le sel et le poivre, retirer l’ail et le brin de romarin. Un tiers des haricots les enlever entiers et mettre de côté, mélanger les haricots restants avec un mélangeur pour obtenir une sauce plutôt liquide que vous mettrez pendant la cuisson de la soupe.

Maintenant, nous allons préparer la base pour les alevins. Hacher finement l’oignon, les côtes de céleri et les carottes et cuire le hachis dans l’huile d’olive quelques minutes jusqu’à ce que les légumes soient dorés. Maintenant, ajoutez les pommes de terre que vous aurez pelées et coupées en dés. Cuire à feu moyen, puis ajouter les tomates, peler, les graines et la purée et les cuillerées de pâte de tomate.

Enfin, ajouter le chou frisé, le chou et la fente aussi finement que possible. Maintenant, ajoutez la sauce aux haricots que vous avez mis de côté, mettre le couvercle et cuire pendant environ 1 heure, en remuant de temps en temps et en ajoutant un peu d’eau si nécessaire. À la fin de la cuisson, assaisonner de sel et de poivre. ajouter les haricots entiers que vous avez gardés de côté et retirer du feu.

Mettre quelques tranches de pain au fond d’un bol à soupe et verser 2 ou 3 loueurs de soupe, mettre quelques tranches de pain et de soupe jusqu’à ce que les ingrédients soient finis.

Laisser refroidir et mettre la soupe au réfrigérateur pendant au moins quelques heures. Cela aidera à raffermir la soupe et à faire absorber le pain par les composants. Après ce temps, chauffer la soupe dans une casserole et servir chaud avec un filet d’huile d’olive, quelques feuilles de thym et qui aime les fines tranches d’oignon frais.

Steak florentin

Le steak florentin est le plat typique par excellence de Florence où il est cuit comme un vrai culte. L’animal le plus approprié pour le steak florentin est le veau de chianina. Le steak classique est coupé de la longe de veau pour être précis à partir du filet ou du surlonge et c’est ce morceau de viande avec l’os fait de T. Il est coupé assez épais, au moins 5 centimètres et la tradition veut qu’il soit cuit sur les braises de Charbon.

La viande doit être retirée du réfrigérateur au moins 3 heures avant la cuisson, doit être sèche avec des essuie-tout et doit être massée avec un peu d’huile d’olive, ce pour l’empêcher de coller au gril qui doit être chaud quand il est temps de mettre le steak en elle.

Il doit être cuit quelques minutes par pièce, environ 5 ou 6 et tourné une seule fois. Tournez-le autour en essayant de ne pas le gâcher pour garder le jus de sortir. Mettez un peu de sel comme il est apporté à la table. Couper le steak, vous remarquerez qu’à l’extérieur il est brun et avec une surface délicieuse croustillante, à l’intérieur au lieu c’est une pulpe tendre de couleur rosée.

Trippa avec Florentine

Nécessaire pour les tripes à Florentine pour 4 personnes

  • 800 grammes de tripes prêtes à cuire coupées en lanières
  • 1 carotte
  • 1 petit oignon rouge
  • 1 tige de céleri
  • 400 grammes de tomates hachées
  • 1 gousse d’ail
  • quelques feuilles de basilic frais
  • un demi-verre de vin blanc sec
  • 1 feuille de laurier
  • sel, poivre et huile d’olive juste assez
  • beurre juste assez
  • bouillon de viande juste assez
  • fromage parmesan râpé assez

Préparation des tripes à Florentine

Hacher finement la côte de céleri, l’oignon et la carotte et faire sauter les légumes pendant une dizaine de minutes avec un peu d’huile et de beurre et la feuille de laurier.

Pendant ce temps, laver les tripes très bien sous l’eau courante et cuire dans la sauce aux légumes pendant au moins 5 minutes, en remuant souvent. Après ce temps, mouiller les tripes avec un demi-verre de vin blanc, monter la flamme et laisser s’évaporer complètement. Ajouter les tomates pelées en petits morceaux et cuire pendant environ une heure et demie, en ajoutant un peu de bouillon de viande de temps en temps. À la fin de la cuisson, ajouter quelques feuilles de basilic et servir très chaud. Puis driss avec une belle pincée de parmesan râpé.

Lamproie

Ceux qui vont à Florence ne peuvent s’empêcher de remarquer les nombreux kiosques sur les routes qui

mettant en valeur le sandwich classique farci de la lamproie. La lamproie est l’estomac du veau dont les parties grasses et maigres sont savamment cuites et servies dans des sandwichs.

Mais nous pouvons aussi le préparer à la maison.

Nécessaire pour la lamproie

  • 1 lamproie
  • 3 côtes de céleri
  • 3 carottes moyennes
  • 1 oignon rouge
  • 2 tomates mûres sans peau et graines
  • 1 botte de basilic
  • 1 botte de persil
  • 3 clous de girofle
  • sel et poivre au goût

Préparation de la lamproie

Laver très bien sous l’eau courante la lamproie. Pendant ce temps, dans une casserole assez grande mettre les légumes (oignons de céleri et carottes) coupés en morceaux, les tomates également coupées en morceaux, les grappes d’herbes les clous de girofle. Couvrir le tout d’eau froide et faire bouillir sur le feu. Ajouter la lamproie et cuire à feu moyen pendant environ une heure après l’ébullition de l’eau. Une fois cuite, retirer la lamproie de l’eau et la couper en fines tranches. Mouiller légèrement les tranches avec de l’eau de cuisson et servir sur la table. Habituellement, la lamproie est servie avec salsa verde ou une sauce piquante.

Poivré florentin

Ce plat typique de Florence est très vieux, on parle du XIVe siècle. et vous pouvez le goûter dans les trattorias florentines typiques encore dans la recette originale.

Nécessaire pour le peposo florentin

  • 600 grammes de muscle de veau coupé en petits morceaux
  • 3 ou 4 verres de vin rouge
  • 5 gousses d’ail
  • 1 bouquet d’odeurs à base de sauge et de romarin
  • 3 ou 4 feuilles de laurier
  • 4 tomates mûres moyennes
  • 2 c. à soupe de grains de poivre noir
  • sel et poivre au goût
  • huile d’olive juste assez

Préparation du peposo florentin

Couper la viande en morceaux de 2 ou 3 cm et la mettre dans un grand bol avec les gousses d’ail pelées et écrasées, les grains de poivre et le vin rouge. Laisser mariner la viande pendant environ une heure.

A ce stade, tout transférer dans un pot (tradition voudrait que ce soit un pot de mijoteuse) et le mettre sur le feu avec un peu d’huile d’olive, en ajoutant le bouquet d’odeurs, les feuilles de laurier, les tomates privées de la peau et des graines et haché. Ajuster le sel et le poivre et laisser mijoter et couvrir pendant environ 3 heures. Après ce temps servir très chaud accompagnant le poivre avec des haricots durs cannellini et tonné avec une pincée de sel et d’huile d’olive.

Passons aux gâteaux.

Écrasement florentin

C’est un dessert crémeux et doux qui est habituellement fait pendant la période de carnaval. La tradition veut que le symbole de Florence, le lys, soit reproduit à la surface du gâteau avec du sucre glace.

Nécessaire pour le dunk florentin

  • 150 grammes de sucre
  • 250 grammes de farine
  • 2 œufs
  • 60 grammes d’huile d’olive
  • 1 orange
  • 60 grammes de lait entier
  • 1 sachet de poudre à pâte
  • 1 sachet de vanillin
  • monte juste assez

Préparation du Dunk au Florentin

Battre les œufs avec le sucre pendant une très longue période (mieux si avec un batteur électrique) jusqu’à ce que la pâte est mousseuse et double en volume. Ajouter lentement l’huile et le lait, en continuant à mélanger. Maintenant, mettez le jus d’une orange et incorporer lentement la farine, la peau râpée d’une orange, le sachet de poudre à pâte et le sachet de vanillin. Ajouter une pincée de sel et bien mélanger.

Mettre le mélange dans un moule à gâteau de 26 centimètres, puis dans le four déjà chaud à 180 degrés pendant environ 20 minutes. Pour vérifier la cuisson, il est toujours bon de tester le cure-dent. Prenez un cure-dent et rentrez-le dans le gâteau, s’il sort sec le gâteau est cuit.

Saupoudrer l’écrasement de sucre glace.

Les courgettes

La raison exacte pour laquelle ce dessert est appelé ainsi n’est pas très clair. C’est certainement à cause de sa forme, la moitié d’une sphère, mais certains prétendent qu’il se réfère au casque porté par l’infanterie au XVe siècle qui a été appelé précisément courgettes. D’autres, cependant, au couvre-chef du même nom des prélats élevés.

Nécessaire pour le gâteau éponge des courgettes

  • 80 grammes de farine
  • 130 grammes de sucre
  • 3 œufs à température ambiante
  • 20 grammes de beurre à température ambiante
  • le zeste d’un demi-citron râpé
  • 1 sachet de poudre de vanillin
  • un peu d’alcool alchermes

Nécessaire pour le remplissage des courgettes

  • 500 grammes de crème à fouetter
  • 20 grammes de cacao en poudre
  • 2 c. à soupe de sucre glace
  • sucre juste assez
  • croustilles de chocolat

Préparation du gâteau éponge pour les courgettes

Fouetter bien les œufs avec le sucre jusqu’à ce que vous obniez un mélange mousseux, ajouter la farine en l’incorporant lentement. Faire fondre le beurre entre-temps, puis laisser refroidir avant de le combiner avec le mélange avec le zeste de citron râpé et le sachet de vanillin en poudre. Mettre le mélange dans un moule à gâteau de 24 cm et cuire au four à 180 degrés pendant environ 40 minutes. Une fois retiré du four, laisser refroidir complètement.

Préparation du remplissage pour les courgettes

Nous divisons la crème à fouetter en deux parties. Commençons à fouetter la première moitié en combinant les pépites de chocolat et 1 cuillère à soupe de sucre. Nous ajoutons ensuite la deuxième partie de crème en combinant le cacao amer et le sucre, environ 1 ou 2 cuillères à soupe selon le goût personnel.

Prenez le gâteau éponge et le couper en tranches d’environ 1 centimètre avec lequel nous allons tapisser un moule à courgettes ou un moule de forme semisphérique, où nous allons d’abord mettre une feuille de papier sulfurisé. Badigeonner la surface de la casserole espagnole avec de la liqueur d’alchermes.

Verser la partie de crème fouettée avec des pépites de chocolat et créer une cavité dans laquelle mettre la partie de crème avec du cacao. Nous fermons la surface avec une couche de gâteau éponge imbibé de liqueur d’alchermes et réfrigérons au moins 3 heures avant de l’apporter à la table.

Une variante savoureuse consiste à remplacer la crème fouettée par du fromage cottage de mouton, qui est sucré et farci avec confit.

Une fois retiré du réfrigérateur, il doit être retourné à l’envers sur l’assiette de service et mis sur la surface du sucre glace ou de la poudre de cacao et garni de chocolat liquide et de flocons d’amandes ou de noisettes hachées.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.