Star Trek – La nouvelle génération

20 ans après le vaisseau mythique du capitaine Kirk, nous retrouvons le vaisseau Enterprise avec un nouveau look, un nouvel équipage, une nouvelle façon d’affronter l’espace. Cela fait 20 ans que la première série télévisée a vu le jour, mais environ 78 en ce qui concerne l’histoire de la Fédération des planètes unies, mais il y a toujours des Klingons, des membres de Starfleet, des Romuliens et des Vulcains.  Cette nouvelle série voulue par le créateur du premier Gene Roddemberry, peine un peu à décoller, mais malgré les critiques initiales, elle est devenue la série la plus populaire et la plus aimée. Ce sont les personnages eux-mêmes de la série, à commencer par le capitaine Picard (à mon avis le capitaine le plus aimé de la série Star Trek), son second William Riker, et bien d’autres dont je vous parlerai plus en détail qui ont marqué le succès si grand de cette série télévisée. Ce sont des personnages très différents, mais unis par des sentiments de respect, d’amitié et de fraternité. Les personnages ne se remettent jamais en question, ni leurs compagnons, ce sont toujours des situations extérieures qui créent des problèmes.

Autant d’innovations dans cette série, à commencer par le holodeck. C’est une technologie qui permet de s’immerger dans des mondes virtuels si parfaits qu’ils semblent réels. Il est utilisé sur le Starship Enterprise comme une récréation de l’équipage, mais aussi comme un test pour les nouvelles technologies et pour permettre en toute sécurité des tests qui autrement auraient entraîné des risques pour ceux qui les ont effectués.  Et il permet de visiter en toute sécurité des mondes du passé, avec des personnages du passé, pour créer des environnements et des histoires qui se développent en fonction de l’interaction du ou des personnages principaux. Vous pouvez donc escalader des montagnes, vous battre avec des guerriers klingons, faire du bateau, marcher sur une plage. Tout ce qui peut être imaginé peut devenir réel dans cet endroit fantastique. Et puis il y a Data, qui était à mon avis l’innovation la plus appropriée de la série. L’androïde, si semblable à l’être humain qu’il voulait vraiment en être un, avec sa recherche d’émotions, s’est lentement rapproché dans la série et sa mort dans le dernier épisode en est la preuve. Mais ses dialogues avec ses collègues sont inégalés, alors qu’il essayait de comprendre pourquoi un comportement, peut-être même de donner des conseils. Et le fait qu’il essaie de peindre, d’agir, de se comporter en tout et pour tout comme un être humain, jusqu’à ce qu’il ait aussi une relation amoureuse (comme il l’appelle), son chat et son amitié avec Geordi La Forge, font de lui un personnage qui, je pense, a plu à tout le monde. Je ne pouvais pas imaginer cette série sans le Cmdt Data.

Un autre personnage que j’ai beaucoup aimé est Q, cet ennemi, l’ami du Capitaine Picard, ce tout-puissant extraterrestre qui se faufile de temps en temps dans le navire. Parfois il semble vantard, plein de lui-même, mais parfois son côté humain et son caractère satirique transparaissent de la toute-puissance, qui s’amuse à combiner des ennuis parfois très importants à l’Enterprise et à son équipage, donne aussi un coup de main pour résoudre, même s’il se comporte toujours de manière ambivalente. C’est par lui que l’équipage de l’Enterprise rencontrera les Borgs, qui seront les ennemis les plus craints dans cette série, mais aussi dans d’autres Star Trek.  Et un autre personnage mineur qui me fascine est Guinan, qui sous le rôle apparent de barman à l’avant de l’Enterprise, est bien plus que cela. Ses sages conseils sont inestimables pour le Capt Picard, qui a une confiance illimitée en elle. Très âgée, 700 ans, dite d’une race très ancienne, nous ne savons pas comment elle est arrivée sur l’Enterprise et sa relation avec le Capt Picard est très étroite, bien que nous ne sachions pas pourquoi.

Un autre personnage charismatique de la série est Wolf, le Klingon. Il était censé être un personnage secondaire dans la série, mais il a fini par devenir l’un des personnages principaux. Au départ, le rôle de commandant de la sécurité était celui de Tasha Yar, qui meurt après quelques épisodes et est remplacée par Worf. Son caractère est très klingon, c’est-à-dire qu’il est sensible et fier, mais aussi fort et fier. Mais c’est aussi un personnage en qui on peut avoir pleinement confiance, et qui n’hésiterait pas à offrir sa vie pour une juste cause. Et maintenant nous arrivons au Capt Picard, qui est très différent du Capt Kirk, beaucoup plus réfléchi et qui aime résoudre les conflits par le dialogue et la confrontation. Mais même de lui, on peut dire que son équipage a une foi aveugle, il est bourru en surface et peu enclin aux commérages, mais tout le monde sait qu’il peut compter sur lui dans les situations d’urgence.  Un homme d’une grande intégrité morale, cohérent et absolument pas enclin à la violence, cela fait de lui un point de référence. Il se soucie tellement de la vie qu’il refuse même d’exterminer les Borgs, malgré tout ce qu’ils lui ont fait.

Il faut également mentionner d’autres personnages non mineurs, tels que le conseiller Troi, le Dr Crusher, son fils Wesley, le commandant Riker et La Forge, qui forment avec tous les autres un équipage vraiment formidable dans tous les sens du terme et qui laissent leur marque dans de nombreux épisodes de cette série à succès.


Laisser un commentaire